Grand Canyon
Lot 2 : 54 logements
habitat 2ème prix Collectifs Commerces Démarche environnementale

Le site du lot 2 du terrain des sœurs se situe à l’interface entre la nouvelle ZAC et le contexte existant. Il s’implante à l’angle de l’avenue Roger Salengro et de la voie nouvelle Nord Sud desservant la ZAC depuis l’avenue Salengro. Ses enjeux nous semblent être les suivants:

 

– Bâtiment formant l’entrée de ville de Villeurbanne depuis le périphérique

– L’avenue Roger Salengro est une voierie particulièrement bruyante, atteignant rapidement les 65 dBA.

 

SMT-schémas-contexte

Les gabarits environnants sont très hétéroclites, le projet joue ainsi le rôle de rotule pour lier toutes ces hauteurs.

 

  • Ouvrir une faille centrale assurant une porosité dans le sens Nord Sud de l’îlot.
  • Adaptation des hauteurs au contexte proche pour assurer un continuum avec l’épannelage urbain environnant pour créer une architecture en gradin
  • Création d’un front Nord sur l’avenue Roger Salengro pour préserver le cœur d’îlot et le cœur de la ZAC des nuisances de cet axe de circulation.

 

La volumétrie développée permet de répondre à une demande forte du programme : bien dissocier les logements en accession et les logements locatifs. Néanmoins les logements possèdent un accès commun depuis l’espace public. L’accès principal se fait depuis l’avenue Roger Salengro à l’endroit de la faille centrale. Une circulation commune permet de rejoindre le coeur d’îlot depuis la rue. Il nous semble primordial de conserver des espaces d’échanges entre les habitants d’un même îlot.

Le long de la voie nouvelle, aucun logement n’est implanté en rez de chaussée. Seul des commerces sont en rez de chaussée sur la rue. Cela permet d’éviter tout problème d’intimité pour les logements vis-à-vis de l’espace public. Des logements sont implantés en rez de chaussée mais uniquement sur le cœur d’îlot. Chaque bâtiment est desservi par une cage d’escalier et un ascenseur. Les circulations horizontales, notamment les paliers d’arrivée, sont éclairés naturellement.

 

Multiorientation des logements

 

Le schéma de desserte de chaque niveau et l’architecture en gradin nous permettent d’avoir des logements avec des orientations diverses.

orientations-appartements

 

Rapport aux nuisances acoustiques

 

L’avenue Roger Salengro est une contrainte importante du projet. Axe urbain majeur, il génère une pollution conséquente et de fortes nuisances sonores. Nous avons pleinement pris en compte ces contraintes dans l’organisation du projet et celle des logements. Les principes établis sont les suivants :

– Aucun logement n’est mono-orienté sur l’avenue Roger Salengro

– Limitation du nombre de logements en contact direct avec cet axe urbain,

– Pour les loggias, fermeture au Nord par un vitrage acoustique (asymétrique) toute hauteur passant devant les nez de dalle. Cet élément est une première barrière à la transmission du son

– En complément, les sous-face des balcons sont traités avec des panneaux en métal perforé, type panneau «VERTIPHONE» ou équivalent. Ce traitement limite la réverbération qui génère un inconfort acoustique

– Pour les loggias les surfaces verticales du fond de loggia sont également traitées en panneau perforé. L’objectif est là encore de limiter la réverbération interne. La face verticale extérieure Nord de ces loggias est également traitée en panneau plein acoustique.

L’organisation interne des logements est également impactée par les contraintes acoustiques. Aussi, aucune des chambres des appartements en contact avec l’avenue Salengro ne donnent directement sur cet axe.

acoustique

 

Balcons habités

 

Pluggés sur des volumes simples, les espaces extérieurs assurent une identité architecturale au projet. Ils représentent une véritable pièce supplémentaire pour chaque habitat. La majeure partie des espaces extérieurs sont orientés au Sud.

 

Les jardins partagés

 

Dans le prolongement du jardin potager du lot 4-5-6, nous proposons de mettre en place un jardin commun au Sud Est de la parcelle. L’objectif est la mise en place d’un potager commun. Ce dispositif peut être mis en oeuvre sur un an avec une association comme « Le Passe Jardins »

×