Histoire Naturelle

Rénovation énergétique de l'école élémentaire

equipement construction-bois environnement ecole-primaire

Objectif du projet :

 

Le projet de rénovation thermique et de production énergétique du groupe scolaire Buffon, s’inscrit dans le programme Européen H2020, qui est un programme de recherche et d’innovation sur les « quartiers à énergie positive ».

Cela signifie qu’un ensemble de bâtiments à l’échelle du quartier de la Fontaine d’Ouche, neufs et existants produisent et régulent les consommations énergétiques et les flux d’énergie, grâce à un système intégré.

Le processus global doit produire plus d’énergie qu’il n’en consomme à l’échelle du quartier.

Afin d’arriver aux meilleures performances possibles, la première étape est de faire diminuer tous les besoins énergétiques (chauffage, ventilation, éclairage, courant fort …) des bâtiments existants dont fait partie le Groupe scolaire Buffon.

Puis de dimensionner la production énergétique en fonction des besoins résultants des améliorations sur le bâti.

Notre objectif est de réaliser des gains énergétiques de -60% par rapport à l’état actuel

Ces améliorations sont liées à différents programmes de travaux sélectionnés avec la ville de Dijon :

  • Isolation des toitures et des vides sanitaires sur les deux bâtiments
  • Isolation des façades du bâtiment élémentaires
  • Changement des menuiseries du bâtiment élémentaire
  • Modification du système de chauffage et création d’une ventilation sur l’élémentaire

 

ANALYSE

Le groupe scolaire Buffon à été construit en 1972, il est composé d’un bâtiment maternelle orienté Nord Sud, en Rez-de-chaussée et un bâtiment élémentaire orienté Est / ouest en R+2.

Le bâtiment de la maternelle a subi une rénovation intérieure et énergétique il y a quelques années. L’élémentaire au contraire n’a jamais été rénové depuis sa construction.

Cela pose des problèmes de confort et d’usage des ces locaux pour l’enseignement des jeunes enfants.

 

Confort :

Le manque d’isolation est flagrant l’hiver car la température chute brutalement le week-end, lorsque le bâtiment est inexploité et non chauffé. La température d’ambiance augmente très progressivement au cours de la semaine. L’inertie de la structure en béton est très déperditive en énergie thermique.

Au printemps dès la fin mai, la température augmente rapidement dans les classes du coté Ouest du bâtiment jusqu’à devenir insoutenable pour l’enseignant et les écoliers.

La problématique majeure d’usage provient de l’ensoleillement direct le matin dans les classes orientées à l’Est et l’après midi dans les classes situées à l’Ouest

Cependant l’organisation générale du bâtiment fonctionne correctement, les circulations et les classes sont suffisamment grandes.

 

PROJET

Une volonté de base du projet et de réaliser des choix liés :

  • à la réduction de consommation d’énergie pour l’exploitation du bâtiment,
  • à la faible énergie grise des matériaux de construction
  • à l’impact carbone des matériaux

Notre réponse au programme est donc de réaliser une structure support de panneaux photovoltaïque qui ait un usage au service du groupe scolaire.

En élémentaire la surchauffe estivale peut être atténuée grâce à une protection en casquette pour éloigner le rayonnement solaire des façades Sud et Ouest. Une étude du débord de toiture a montré qu’une casquette de 2.5m permettait de diminuer considérablement les jours de surchauffe sans pénaliser les consommations énergétiques hivernales. La structure périphérique est une occasion de réaliser des protections solaires fixes et non motorisés.  Ces brise-soleils sont disposés de manière différentiée sur chaque façade en fonction des besoins. Ces portiques périphériques enveloppant l’ensemble du bâtiment élémentaire prennent une forme arborescente et organique.

La maternelle qui n’avait pas de véritable préau pour ses enfants en sera équipé. Cette petite forêt structurelle crée une nappe abritée devant l’entrée. L’isolation du bâtiment élémentaire devenue indispensable sera réalisée par l’extérieur afin de préserver l’intérêt de l’inertie du béton à l’intérieur, et augmenter le confort thermique d’été. L’isolation extérieure conserve les surfaces utiles des classes et donne un nouvel aspect aux façades. Elle sera réalisée en fibre de bois pour respecter nos engagements environnementaux.

Les façades seront enduites d’une teinte blanche pour contraster et mettre en avant le bois de la structure. Les menuiseries de l’élémentaire sont remplacées en conservant le principe des ouvertures coulissantes qui fonctionnent correctement avec l’usage des classes. Elles seront toujours en aluminium, mais laquée de teinte RAL 8022 brun /noir, pour apporter une touche plus chaleureuse aux façades.

 

 

Accessibilité :

Les enjeux de l’accessibilité sont de répondre aux besoins de l’école inclusive, accueillant des enfants dans toutes situations de handicap.

Les aménagements proposés doivent apporter une fonctionnalité pour l’équipe pédagogique dans leur lieu de travail. Ils comprennent des rampes d’accès, un ascenseur et une révision des équipements d’escaliers (bandes podotactile et main courante)

Dans notre projet, les rampes d’accès participent à l’accueil des enfants, elles sont inclues dans un cheminement naturel entre le portail et la porte d’entrées et sont aménagées pour être plantés sur leurs abords. Elles font donc partie intégrante de l’aménagement paysager.

L’ascenseur se situe sur la façade Nord, il est accessible depuis la cour de récréation et son positionnement est avant tout lié aux flux des enfants vers les classes depuis la cour de récréation.

 

Ecole Buffon

Le Comte de Buffon, naturaliste du XVIIIe siècle, a laissé l’encyclopédie de l’Histoire Naturelle » une somme d’observation des espèces animales.

Le lieu stratégique pour la faune ornithologique, proche des bois et du lac Kir, permettrait le positionnement de nichoirs pour de petites espèces d’oiseaux. (Mésange charbonnière, pinsons, rougequeue noir…)

En effet, l’un des premiers enseignements de cette encyclopédie est que l’observation animale est la première étape de la compréhension du monde naturel.

En lien avec l’équipe pédagogique qui a préparé de petits nichoirs, nous allons pouvoir installer dans la structure bois des habitats pour différentes espèces d’oiseaux, sur les façades Nord et Est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Année
2021
Lieu
Dijon (21)
Maître d'ouvrage
Ville de Dijon
Mission wild architecture
complète
Equipe moe
WILD ARCHITECTURE (mandataire) / ARCHIDUCS (architecte associé) / EPCO (fluides & QEB) / TECHSOL (centrale photovoltaïque) / ETIRA (économie et OPC)
Surface \\ Budget
2300 m² \ 1,7 M€