Open Factory
reconnexion urbaine d'un site industriel en friche
B-side logistique / tertiaire urbanisme Aménagement paysager École primaire Maison d'association

Un projet au service de l’écosystème local

Le site du projet a historiquement été façonné par l’activité industrielle. Les 6 ha de friches donnent aujourd’hui l’opportunité d’imaginer un devenir revendiquant le maintien d’une économie productive, tout en visant une diversité des fonctions et des usages. L’enjeu n’est pas d’inventer de nouvelles fonctions ex nihilo, mais de mobiliser les acteurs locaux et de leur donner les moyens d’un plus grand rayonnement. La requalification des friches Schlumberger de Guebwiller passe ainsi par la capacité du projet à tisser des liens entre le site et son territoire, à se nourrir des ressources internes et à valoriser un écosystème déjà en germe.

Une restructuration souple et progressive de l’existant

Le patrimoine bâti est une des ressources du site. Les qualités intrinsèques des bâtiments sont révélées et le projet s’appuie sur la simplicité constructive pour valoriser un immense potentiel. Nous avons identifié deux types de bâtiments : les bâtiments remarquables qui sont emblématiques du site, repères dans la mémoire et l’imaginaire des habitants (bâtiment de l’entrée, administration..) puis les bâtiments plus ordinaires mais à fort potentiel d’usages dans une logique d’économie de moyens pour leur reconversion.  Nous avons ainsi voulu garder l’unité du site qui est un symbole et un repère pour beaucoup d’habitants de Guebwiller.  A l’image du site industriel, qui s’est construit par agrégation successive de volumes les uns à côtés des autres, notre projet ne dessine pas un ensemble fini. Il propose au contraire une restructuration souple et progressive du lieu, où les transformations opérées à court et moyens termes n’obèrent pas les possibilités de développement et de mutation à plus long terme.

Une programmation hybride

Le projet agrège sur le site les fonctions économique, résidentielle, récréative, culturelle, commerciale et touristique. La mixité est régit par le principe d’hybridation des fonctions au sein de chaque bâtiment. Ainsi tous les programmes intègrent des espaces mutualisés et ouverts à tous les usagers du quartier. Ces espaces sont dédiés à la valorisation du faire et offrent ainsi aux différentes communautés présentes sur le site des espaces de travail, de rencontre, de solidarité, de production, d’apprentissage.

Une production innovante de la ville

Le projet promeut une nouvelle manière de produire et de gérer la ville. Ainsi, une maison du projet témoigne de la transformation du site et ajuste au fur et à mesure les éléments de programme en fonction de l’observation des usages. Une conciergerie de quartier joue le rôle de régisseur général du quartier : elle coordonne les événements organisés sur site, gère la mutualisation des espaces partagés et fournit au quotidien un ensemble de services aux entreprises, habitants, visiteurs et usagers du quartier.

×