San Pedro
39 logements et commerces
habitat Aménagement paysager Collectifs Commerces Démarche environnementale

La construction de la ZAC Berliet à Saint Priest s’inscrit dans une logique de territoire à l’échelle de la commune. A proximité du Parc de Parilly et dans une zone mixte entre le logement et l’activité, cette ZAC permet de renforcer et diversifier le tissu urbain ainsi que l’offre de logements. Il s’agit de constituer une nouvelle partie de la ville de St Priest. L’intégration de la nature au coeur de la ville et des projets architecturaux est aujourd’hui un des enjeux fondamentaux pour offrir une meilleure qualité de vie aux générations à venir. Dans ce projet, nous avons donc la chance et l’opportunité de façonner le paysage, à partir du végétal, du minéral et du bâti.

Le travail sur le seuil entre le public et le collectif, puis entre le collectif et le privé est un autre enjeu majeur du projet. Notre conception doit permettre le «vivre ensemble », en favorisant le lien social tout en préservant l’intimité de chacun.

La parcelle dont il est question ici constitue un point très singulier dans la création de ce nouveau quartier en développement. En effet, ce terrain se situe à l’angle de la ZAC le long du chemin de Revaison et offre un premier contact visuel des constructions qui vont suivre sur cette voie et dans le secteur.

Les bâtiments de ce lot participent ainsi dans leur forme et leur situation à la constitution d’une véritable « place » au sein de ce projet à l’Ouest :

Pour ce projet de logements et commerce, nous avons fait le choix d’un bâti dont le gabarit et l’alignement sont conformes à ceux des bâtiments avoisinants. Cette logique permet ainsi de poursuivre l’aménagement en bordure de rue avec une haie bocagère et des places de stationnement.

Afin de constituer les limites visuelles de la place, une façade urbaine conforme à l’échelle du quartier s’implante à l’angle du chemin des Carrés et du chemin de Revaison et vient marquer ce nouvel ensemble bâti. Cette façade donnant sur la place et l’espace public est séquencée par des petites césures et des différences de hauteurs. Par ailleurs, les façades donnant sur les rues et sur la place forment un ensemble urbain. Elles sont monolithiques, sans saillies. Les espaces extérieurs sont traités en creux comme des loggias, afin de conserver un aspect lissé.

Depuis la place ou le chemin de Revaison, les accès piétons se font à travers les haies bocagères, et font cheminer le piéton progressivement vers le jardin commun. Il s’agit d’un espace intérieur à l’îlot. Il se situe dans la prolongation du grand jardin situé au Nord de la parcelle.

Le jardin situé à l’intérieur, entre les bâtiments, révèle un caractère domestique : il sert aux occupants de la résidence pour l’agrément, la circulation, et pourra éventuellement faire l’objet d’une zone de jardin partagé. Des percées visuelles permettent de voir toute la profondeur du jardin jusqu’aux maisons. Les aménagements extérieurs en bordure de l’ilot servent quant à eux de mise à distance avec la rue et permettent de poursuivre le principe des haies bocagères.

 

×