Scrinium
128 logements et commerces
habitat Collectifs

Ce projet de logements et commerces est le premier lot de la ZAC des Terrasses à être aménagé. L’enjeu est donc fort sur ce projet qui s’imposera en véritable « porte d’entrée » et dont les intentions serviront d’exemple pour les autres projets à venir sur cette ZAC. Notre proposition est composée de 128 logements, dont les trois quarts sont multi-orientés.

Ce lot va devoir venir s’implanter de manière à faire le lien entre des éléments très différents :

 

  • au Nord : les Tours des alpes, qui constituent actuellement 3 repères à l’échelle urbaine
  • à l’Est : un tissu pavillonnaire constitué
  • au Sud : la place centrale du futur quartier
  • à l’Ouest : l’axe majeur d’accès à la ZAC

 

Nous avons opté pour une posture singulière vis-à-vis de cette situation : l’entrée de la ZAC prend le parti du végétal avec un retrait volontaire du bâti qui laisse la place à une lisière forestière développée. Au nord, deux plots compacts et multi-orientés sont ainsi noyés dans le paysage, ce qui permet de limiter les vis-à-vis des logements mais également de leur offrir des vues sur la végétation.

 

  • Vues sur du végétal
  • Biodiversité

A l’entrée de ce nouveau quartier, le front bâti assumé vient structurer la place par une implantation en limite. Une variation de la volumétrie oriente le regard sur le cœur d’ilot très végétalisé.

 

Le dernier bâtiment adopte une position plus proche de l’habitat intermédiaire dans sa volumétrie pour un dialogue plus délicat avec le tissu pavillonnaire qui lui fait face.

 

Sur l’ensemble de la parcelle, nous avons souhaité établir des porosités tant longitudinales que transversales qui, à l’échelle du piéton, proposent des césures amples sur le système paysager. Ainsi, un jeu subtil de gradation de la hauteur du bâti et des strates végétales installe des ambiances singulières pour chaque espace du projet.

Nous avons souhaité proposer plusieurs qualités d’habiter à travers ces différentes ambiances :

 

  • Habiter l’allée forestière « cavalière nord »
  • Habiter la place
  • Habiter la venelle

Chacune de ces qualités s’accompagne d’une recherche sur la matérialité des différents bâtiments afin de leur donner une identité propre.

 

L’efficacité des formes urbaines proposées, notamment en plots, offre une grande qualité de vie aux logements.  L’économie de projet a été répartie de sorte à favoriser les éléments de confort essentiels à la qualité de vie des habitants, da­vantage que dans des dispositifs architecturaux «formels ». Cela se traduit par un projet sobre, non démonstratif, et particulièrement bien doté.

×